Actualités

CONSEIL NATIONAL auto-proclamé DE LA VIEILLESSE

(24/02/22)

A l'issu d'un débat sur « l'avenir de la loi grand âge »,  un constat a, une nouvelle fois, été fait. A savoir :
    ► que les vieux et les futurs vieux ne sont jamais consultés pour définir l'environnement dans lequel ils souhaitent vieillir. Trop souvent les décisions prises ne prennent pas en compte leurs aspirations à vieillir dans le respect de leur indépendance. La vieillesse n'est appréciée qu'à travers le prisme médical.  Les choix de société pour les vieux en termes d'habitat, de mobilité, de culture, de finance, d’accès aux droits et aux soins ne sont  pris, ni par, ni avec les premiers intéressés.
    ►  Pour les associations présentes à ce colloque : Vieux et chez soi, GreyPride, VIF, La Vie Vieille, Le Cercle des Proches Aidants en EHPAD, Ehpad Familles 42, le site TouchePasMesVieux, la conclusion s'est imposée qu'il y avait probablement peu à espérer des politiques en faveur de la vieillesse dans un avenir proche. Malgré les engagements répétés des trois derniers présidents de la république, les trois derniers quinquennats ont laissé passer l'heure de l'action sur ce thème. Pourtant les différents rapports commandés par eux mêmes ont conclu à la nécessité, voire à l'urgence, de réorganiser la société du fait de l'importante transition démographique en cours, liée à l'allongement de la longévité et au vieillissement de la population.
La loi du 1er janvier 2016 relative à l'adaptation de la société au vieillissement a été peu efficace pour obtenir les changements espérés. Ces réflexions ont amené les participants.es, à conclure que dans le domaine de la vieillesse, c'est moins d'une nouvelle loi dont nous avons besoin pour parvenir à voir réellement progresser la situation, que d'une véritable volonté  politique portée par la société dans son ensemble. D’où est née l'idée de se constituer en « Conseil National (auto proclamé) de la vieillesse pour préparer ce que pourrait être un Conseil National Consultatif (officiel).
Avec comme objectifs de :
    ► Ne plus vouloir que l'on regarde la vieillesse à travers le seul prisme du médical, de la dépendance, de l'assistance, et de la compassion
    ► Participer aux décisions qui concernent notre façon de vieillir. Rester des citoyens actifs 
    ► Changer l'image de la vieillesse qui est autonome, responsable et indépendante. 
 Avec comme missions :
    ► Faire en sorte que la vieillesse devienne « grande cause nationale » du prochain quinquennat.
    ► Préparer une plate forme de revendications issues des vieux eux-mêmes
    ► Réagir sur le programme des différents candidats à l'élection présidentielle à partir de notre identité de « vieux » pour vérifier jusqu'à quel point nos besoins sont pris en compte dans leurs programmes et propositions.

Générations 13 depuis sa constitution s'efforce d’offrir à ses adhérents.es un lieu, des activités diverses et variées, afin que chacun puisse vivre ensemble pour bien vieillir. C'est la raison pour laquelle nous travaillons avec des partenaires différents, dont Vieux et chez soi. 
Le collectif a demandé à G 13 de participer à cette aventure qui répond pleinement aux objectifs de G 13. Le bureau du 13 Décembre a donné son accord. 
Nous ne manquerons pas de donner régulièrement des nouvelles des avancées de ce Conseil National de la Vieillesse, et de l'activité que G 13 va y déployer.

Yvonne Jourd'hui