La libre expression

Michelle Carré s'en est allée.

(07/10/21)

Michelle était une des plus anciennes adhérentes. D'abord à l'association de Gérontologie, ancêtre de G 13, puis à Générations 13 dés sa création en 2006.

En  1998  elle créée l'atelier de Randonnée du mercredi. Quel que soit le temps, et les événements, nous partons. Le but est certes de bénéficier des bienfaits de la nature de la marche, mais aussi de savoir s'adapter à toutes les circonstances.

L'activité remporte un vif succès :avec en  plus des séjours d'une semaine, l'organisation de repas  au printemps et en fin d'année, la célébration des anniversaires au cours des pique-niques, et des soirées photos dans les locaux de G 13 - occasions festives de se rencontrer ailleurs qu'en extérieur-.

Si les sentiers des forêts d’Île de France n'avaient plus de secret pour elle, Michelle était toujours à la découverte de nouveaux espaces.

Notre dernière escapade de rando d'une semaine dans la vallée de l'Yonne nous a montré une fois de plus, combien nous avions besoin de nous retrouver, d'échanger, de plaisanter, de partager, de rire, de vivre ensemble de bons moments.

Michelle aura animé cette rando l'aura fait évoluer jusqu'à ses dernières semaines.

De plus, depuis plusieurs années, elle recevait les adhérents-es-, soucieux de leur fin de vie, et débattait avec ceux et celles qui venaient à ses rencontres, pour  l'élaboration  de leurs « directives anticipées » prévues par la loi.

.Sans oublier sa participation au groupe « Bien vieillir chez soi » où elle nous a apporté son  expérience, ses réflexions et analyses, et permis de réaliser une brochure donnant des informations sur « rester chez soi » . Ainsi G 13 a pu mettre en place une action de conseils et de suivis avec une start up d'ergothérapeutes sur l 'aménagement de l'habitat pour avoir des conditions optimum dans son lieu d'habitation pour tous ceux et celles qui le souhaitent, afin de rester autonome et décideur de son confort de vie.

Michelle adhérait à d'autres associations que G 13, elle connaissait bien le mouvement associatif, ses racines, son évolution et savait bien analyser notre société, ses acquis et ses insuffisances.

La pandémie que nous vivons avec les confinements qui ont suivi ont été pour elle une épreuve difficile, mais nous la retrouvions tous les mercredis pour la rando que nous n'avons jamais abandonnée.

Michelle s'en est allée, laissant  l'image d'une femme déterminée, s'assumant pleinement, libre, - pas toujours facile - mais apportant beaucoup aux autres et  laissant derrière elle son empreinte dans l'histoire de G 13, et des souvenirs pour tous ceux et celles qui l'ont approchée.

Annettte et Yvonne

Janvier 2021 (photo prise à Fontainebleau en septembre 2010)