Développer et vivre ensemble les valeurs de la fraternité

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

par Christine LENGRAND et François ANDRAULT

L'Association des petits frères des Pauvres mène ses missions sociales depuis 1946. La conférence-débat du 5 février, organisée par Générations13, présentait leur action.

 


1. Projet associatif d’accompagnement des personnes isolées ou en situation de précarité

Il s’agit d’un travail d’équipe entre bénévoles et professionnels (coordinateurs sociaux), en collaboration avec les partenaires médico-sociaux.


Les Equipes d’Action Territoriale oeuvrent principalement à domicile mais disposent aussi de lieux d’accueil et d’écoute. Elles luttent contre le mal-logement, proposent des aides personnalisées et même des animations (courts séjours, réveillons…).
Elles ouvriront en 2014, près de la porte d'Ivry, un lieu d’accueil pour les plus démunis.

La personne isolée socialement ou en perte d’autonomie doit tout d’abord consentir à être "signalée" par un voisin, une association, etc.
Après enquête et évaluation, si sa "candidature" est validée par les petits frères, elle accepte d'être visitée et/ou accompagnée.

Les candidats visiteurs bénévoles sont mis à l’épreuve puis s'engagent pour une durée minimale d'un an. Ils rendent compte de leur action au cours de réunions mensuelles de régulation.

La personne visitée sera accompagnée aussi logntemps qu'elle le souhaite. Une visite n’implique ni courses, ni travaux ménagers, ni toilette, ni aucun acte (para)médical. Si le visiteur décèle un problème de nourriture, d'hygiène ou autre, il fait appel à un référent salarié (ou le signale au Clic Paris Emeraude Sud).

Le 13ème relève de la Fraternité Paris-Sud despetits frères des Pauvres (2 bis place Bienvenüe   75015   - Téléphone : 01 45 44 44 30).

Pour plus d’informations : http://www.petitsfreres.asso.fr/

 

2. Réseau Voisin-Age

 

C’est la communauté web des petits frères des Pauvres qui met en relation des personnes âgées et leurs voisins en privilégiant la proximité, les affinités et la réciprocité des échanges.
Les amitiés de voisinage se nouent avec souplesse : chacun intervient à son rythme, selon ses moyens, sans engagement sur la durée ou le type d’activités...
On donne et on reçoit en toute spontanéité : la relation cesse dès que le visiteur ou le visité le décide
. Il n’existe pas de réunions de bénévoles, mais le visiteur peut demander à être accompagné en cas de besoin (il existe un référent par quartier).
Un visiteur est rarement seul auprès d’une personne et peut passer le relais lorsqu’il désire s’absenter : c'est un réseau de proximité, basé sur un système informatisé qui permet de connaître les besoins des visités, les ressources des voisins visiteurs et de tenir un journal de bord des services rendus.

Toutefois le visiteur n'est pas obligé de posséder un ordinateur pour entrer dans le réseau.

Sur le plan national, Voisin-Age est supervisé par Mr Giovanni Pandolfo. Il a démontré la simplicité d’utilisation de son outil informatique lors de la conférence-débat.

Pour plus d’informations : https://www.voisin-age.fr/

 

Des brochures sont à votre disposition à l'accueil de G13, à Paris Point Emeraude Sud et à la mairie.

 

N'hésitez pas à :

 

faire connaître ces deux systèmes d’entraide autour de vous (gardiens d'immeubles, voisins, personnes âgées...)

signaler une personne isolée en demande de soutien

      - à la Fraternité Paris-Sud : 01 45 44 44 30

      - à la plate-forme Voisin-Age : 01 49 23 13 55

 

tenter l’expérience Voisin-Age

      - au 01 49 23 13 55 ;

      - envoyer « Voisin-Age » par SMS au 06.09.69.14.11

      - Par email à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,

      -  Par courrier : Les petits frères des Pauvres

                            Projet Voisin-Age

                            33 avenue Parmentier

                            75011 PARIS