Centenaires et créatifs

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Par Daniel Carré

Le Festival de Cannes offre le spectacle de jeunes hommes et de jeunes femmes venus des cinq continents pour démontrer leurs qualités d'acteur ou de réalisateur. Cette année, oh stupeur ! Un très vieux monsieur Portugais de 99 ans a été mis à l'honneur. Il a descendu lentement l'escalier d'honneur de la scène du Palais du Festival, appuyé sur une canne et chouchouté par des beautés éclatantes.

C'était Manoel de Oliveira, qui a récemment donné le film " Belle toujours", la suite à "Belle de jour" que Bunuel avait tourné, il y a quarante ans. La vedette des deux films est Michel Piccoli (82 ans) auquel donne la réplique Bulle Ogier (68 ans), qui tient la place de Catherine Deneuve chez Bunuel. Le film a été salué par la critique pour la qualité de sa mise en scène. La nostalgie hante l'oeuvre qui montre bien ce qu'est l'automne de la vie. Quelle belle leçon de " bien vivre pour mieux vieillir " nous est donnée par Manoel de Oliveira. Elle doit nous interroger sur le bien fondé concernant notre activité pendant les années de retraite.

La retraite, combien y aspirent pour pouvoir se reposer. Cet objectif n'a du sens qu'à cause de la pénibilité, de la monotonie ou du stress qu'entraîne le travail. Ceux qui ont la chance d'avoir une activité passionnante, souhaitent faire autre chose à partir d'un certain âge, avoir des fonctions différentes dans la société. Ils réussissent d'autant mieux à trouver un nouvel équilibre, que leur position sociale et leur situation financière leur procurent une autonomie d'action.

Une des finalités de Générations13 est d'inciter et d'accompagner ceux et celles qui le désirent à découvrir et à développer de nouvelles passions. L'épanouissement apporté sera d'autant plus grand qu'ils pourront partager avec les autres les joies de la découverte et de la création. Par exemple, les participants de l'atelier théâtre ont joué les 4 et 5 mai derniers pour leurs amis et leurs familles. Certes, ce n'était ni Cannes, ni les Molières, mais ils étaient acteurs passionnés de leur vie.