Chloé Obé : « habiter son corps … et vivre mieux ! »

Chloé Obé : « habiter son corps … et vivre mieux ! »

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

par groupe Rédacteurs G13

A Générations13, tout le monde connaît Chloé Obé, ses yeux couleur de haute mer, sa chevelure flamboyante et sa façon de marcher légère, presque aérienne. Mais, plutôt secrète, on sait peu de choses sur son parcours qui fait d'elle, depuis quatorze ans, notre professeur d’éveil corporel/gymnastique douce.

Chloé OBE

 

 

 

 

 

 

 

 

Précisons : en matière de gymnastique douce, elle pratique une méthode bien à elle, qu'elle préfère appeler « Eveil corporel » : éveil des muscles, des articulations, de la respiration dans leurs états les plus subtils ; éveil de la conscience, de la relation intime avec le corps - ce corps unique qui n’appartient qu’à soi.

Les cours de Chloé sont donc des moments privilégiés de découverte de soi. Il est rare qu'on n'en sorte pas revigoré, plus alerte, mieux dans sa vie quotidienne.

 Son itinéraire :

C'est une longue histoire d'amour, celle d'une vocation. Toute petite, elle manifeste déjà une disposition peu commune pour la danse, le mouvement, le théâtre. Elle reçoit une éducation artistique plurielle : danse, théâtre, piano… Grandie, elle continue et se perfectionne.

Séjour à New York où elle fréquente les cours des plus grands de la danse : Merce Cunningham, Alvin Ailey etc. A Paris, danse classique (Y. Casati), contemporaine (P. Goss etc.), jazz (B. Pearce etc.) et d'autres techniques corporelles…Théâtre et chant.

Curieuse de tout, elle s'intéresse aussi à la gymnastique douce et se tourne vers la gymnastique holistique qui prend en compte l'harmonie du corps et du mental. Elle est formée par Marie-Jo Guichard et par L. Ehrenfried dont l'enseignement a marqué, et marque encore, de nombreuses pratiques d'épanouissement corporel. Elle s'initie également à l'eutonie avec Raymond Murcia.

Mais Chloé veut en savoir encore plus. Pour approfondir sa connaissance du corps, elle travaille la célèbre méthode Feldenkrais (F. Figuière, J. Leibovici) qui met l'accent sur la mobilité entre les différentes parties du corps. En plus, elle suit les cours d’Odile Rouquet en kinésiologie, pour l'étude du mouvement.

 Mais ce n'est pas tout !

Chloé fait des études de psychologie à l'université Paris VIII, elle lit, écoute de la musique, va au théâtre, au cinéma et dans les salles de danse. Spectacles, conférences, stages, elle nourrit sans cesse son esprit et peaufine sa formation. Chemin faisant, elle crée sa compagnie de danse-théâtre pour les enfants de 3 à 8 ans. Elle initie les « pioupious », comme elle dit tendrement, à la maîtrise de leur corps et du mouvement. Le succès est tel qu'elle intervient aussi auprès des plus petits des petits, dans les haltes-garderies et crèches parentales.

Bien sûr, la pratique de Chloé est conçue pour s’adapter à tous les âges de la vie. Une seule règle : le respect absolu du corps et des possibilités de chacun. Le travail se fait tout en douceur et sans esprit de performance, dans le « lâcher prise ». Ainsi, pour les seniors, les séances portent avant tout sur la conscience, l'intelligence, de ce qui se passe « ici et maintenant » dans leur corps. Une douleur est peut-être l'expression d’une souffrance intérieure non formulée. Une raideur peut être la cause de mauvaises postures. Chloé aide à comprendre, à dénouer les tensions et les blocages qui, avec le temps, risquent de devenir chroniques. Avec son langage imagé, elle invite joyeusement à habiter son corps, à aérer la maison « de la cave au grenier » (de la tête aux pieds) ! Cela fait appel aux « outils » dont nous disposons tous sans toujours bien les utiliser : concentration, visualisation, mémoire et respiration. Par des séances faciles, ludiques et toujours différentes, chacun peut retrouver, renforcer, son autonomie et sa liberté d'être, gages d'équilibre, de bonne santé et d'harmonie.

« Chacun a un corps idéalement beau » a enseigné L. Ehrenfried.

 Chloé aide à apprivoiser ce corps idéal. Grâce à sa formation (qu'elle continue d'approfondir aujourd'hui encore), grâce aussi à son goût du partage et au regard plein de bienveillance qu'elle pose sur les autres.

 

Merci, Chloé.