Les femmes de Koundel et les métiers à frabriquer le grillage

Les femmes de Koundel et les métiers à frabriquer le grillage

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

par F.B

Au bord du fleuve Sénégal, en Mauritanie, se situe le village de Koundel.

Un jour, les associations ARDVK et PERENNIA RY vont aider les villageois à créer un verger et leur proposent une formation pour fabriquer le grillage qui servira à le clôturer et le protéger des animaux.

Seules les femmes répondent à cette appel et, grâce à l'ONG CARITAS partenaire local qui a assuré la formation et la mise à disposition d'une machine, commencent à fabriquer le précieux grillage. Leur zèle est tel que, bientôt, le verger est clos et les villageois voisins, admiratifs et intéressés vont passer des commandes.

Une association " Les femmes de Koundel " est fondée et leur exemple est si communicatif que les femmes des autres villages veulent être formées à cette fabrication de grillage.   Mais, hélas, l'unique machine va bientôt rendre l'âme et la fabrication à la main est si dure qu'elles demandent à l'association ALED - dont le responsable de projets a construit école et dispensaire à Koundel - de les aider à en acheter d'autres.

Trois machines sont en vente au Burkina Fasso voisin. L'argent pour leur achat est récolté, reste leur transport. Un Koundellois peut aller les chercher, mais c'est sans compter avec les Douanes africaines et leurs complications!   C'est alors que la compagnie aérienne  Point Afrique entre en jeu. Elle propose de transporter, gratuitement, lesdites machines du Burkina Fasso à Dakar, via… Roissy Charles de Gaulle !

Sitôt dit, sitôt fait. Oumar devra les emporter dans ses bagages lors de son prochain voyage en Mauritanie, depuis le Sénégal ! Quelques heures avant son départ, il est prévenu que, non seulement la compagnie aérienne a changé, mais le lieu d'embarquement est… Orly.

Comment transborder les quelque 200 kg de Roissy à Orly dans les délais ? La communauté des Immigrants de Koundel vivant en région parisienne se mobilise, les taxis vont faire le relais et le vol pour Dakar est sans encombre. De là, un taxi brousse va acheminer les machines vers Koundel (Sénégal), en face de Koundel (Mauritanie), mais, dernier coup du sort, il tombe en panne et le voyage se poursuit en charrette à âne puis en pinasse.

Enfin, elles sont déposées sur la place du village, sous l'arbre à palabres. Les femmes sont conviées, les caisses ouvertes et… pour marquer leur surprise et leur joie, les femmes de koundel ont dansé !