Les bénéfices de l’exercice physique à tout âge

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

par le Dr Pierre Guillet

Le corps en mouvement.

Non entretenue, la capacité d'adaptation diminue avec l'âge.

Le système cardio vasculaire ne récupère plus de la même façon ; on constate une baisse progressive des performances des capteurs plantaires, visuels et vestibulaires, un affaiblissement de la force musculaire et une augmentation des temps de réaction à une situation imprévue.

En bougeant moins on entretient moins bien nos capteurs et en particulier ceux de l'oreille spécialisés dans les mouvements rapides ; la vision va prendre le relais de la fonction vestibulaire endormie et deviendra indispensable à la fonction de l'équilibration : le risque de chute augmente chez une personne âgée si on perturbe son attention à l'équilibre.   L'équilibre, un sixième sens.

Pour que nos os et nos muscles puissent réaliser les mouvements il faut que notre cerveau soit renseigné sur la position et le mouvement de notre corps ainsi que sur la nature de son environnement.

Les capteurs internes sont situés dans les muscles, les articulations et le vestibule de l'oreille interne ; les capteurs externes sont situés d'une part dans la peau (la voûte plantaire, la partie postérieure du corps) et d'autre part dans la rétine. Quand on marche le long d'un mur on prend sa verticale comme guide ; avec des repères lointains ou dans le noir ce sont les capteurs internes qui nous permettent de construire une référence verticale subjective.

En voiture les informations visuelles stables sont en contradiction avec le mouvement du véhicule détecté par le vestibule de l'oreille interne : d'où le “mal au coeur” et l'impossibilité de lire pour certaines personnes.

Le plus souvent le cerveau est capable de pallier l'absence d'une information et de la compenser, ou même de résoudre des conflits entre les informations contradictoires.

Une fonction non utilisée longtemps équivaut à la perte de cette fonction pour le cerveau.

Il faut donc entretenir nos capteurs sensoriels et nos effecteurs musculaires par des exercices appropriés.