La prévention de l’athérosclérose

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

par Dr Elisabeth Tessier

L’athérosclérose est la principale cause de décès

Elle se traduit par l'épaississement de la paroi des  grosses artères ou leur obstruction par des plaques d’athérome composées  de graisses (acides gras et cholestérol) associées  à des protéines.

Les graisses alimentaires non solubles dans l’eau s’associent dans le sang à des protéines pour former des lipoprotéines : les lipoprotéines de basse densité (LDL) transportent le cholestérol vers les cellules qui en ont besoin, mais en excès favorisent la formation de plaques d'athérome : c’est le "mauvais cholestérol".

Les lipoprotéines de haute densité (HDL) ramènent le cholestérol vers le foie où il est dégradé. Elles permettent ainsi l'élimination du cholestérol en excès, c’est le "bon cholestérol".

Lorsqu’il y a trop de LDL, elles s’oxydent et les LDL oxydées sont absorbées sans régulation par les macrophages, formant lentement une plaque d’athérosclérose, puis l’artère peut se rompre, provoquant une hémorragie.

Le déclenchement de la maladie étant le résultat de la combinaison de plusieurs gènes et de l’environnement, les traitements vont comprendre à la fois des modifications du mode de vie et des médicaments qui vont agir sur la diminution du cholestérol, des lipides, l’augmentation des antioxydants, la protection de la paroi et l’augmentation des HDL.

40% du cholestérol étant apporté par l’amélioration, un régime appauvri en cholestérol et/ou enrichi en stérols végétaux fera diminuer le cholestérol exogène.

Par contre les 60% synthétisés  par le foie ne diminueront qu’avec la prise de médicaments tels que les statines qui inhibent la synthèse du cholestérol endogène.

Les matières grasses seront choisies en limitant les graisses saturées et en privilégiant les graisses mono ou poly-insaturées. Il faut préférer les fromages avec 20 % de matière grasse et les poissons, éviter les graisses cachées et les graisses "trans" de très mauvaise qualité.

Les antioxydants diminuent l’oxydation des LDL. Une hygiène de vie correcte inclura la diminution du stress et la suppression du tabagisme, ainsi que la consommation d’aliments riches en antioxydants : vitamine E associée aux acides gras, vitamine C, carotène et lycopène, polyphénols et flavononoïdes dans les fruits et légumes et resvératrol du vin rouge.

La protection de la barrière endothéliale (*) est surtout liée à la diminution de la tension artérielle et à la pratique du sport.

Les HDL sont des lipoprotéines antiathérogènes   Elles seront augmentées par la pratique du sport et dans une moindre mesure par la consommation d’alcool à faible dose.

Les médicaments appelés fibrates régulent l’expression de cinq gènes clefs impliqués dans le métabolisme des HDL et diminuent les triglycérides.

Des modifications du mode de vie apportent une amélioration, mais des médicaments seront prescrits en complément si nécessaire.   La lutte contre l’athérosclérose comprend une stratégie de santé publique et une stratégie individuelle.


(*)  Couche de cellules tapissant la surface interne des vaisseaux