La presbyacousie

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

par le Dr Sylvie Oxusoff-Etienne

La presbyacousie est due au vieillissement de l'oreille interne ; la perte d'acuité auditive peut survenir dès 40 ans et ce sont souvent les proches qui la remarquent ; au début ce sont les fréquences hautes qui sont moins bien perçues. Il faut surveiller son audition pour réagir au plus tôt.

Comment cheminent les sons ?

L'onde sonore aérienne se concentre au niveau de l'oreille externe ; cette onde traverse l'oreille moyenne, se heurte au tympan qui la transmet aux osselets de l'oreille moyenne ; puis, au niveau du labyrinthe de l'oreille interne, cette onde sonore se transforme en influx électrique pour aller au cerveau.

Appareiller quand il est encore temps …

Dans la presbyacousie ce sont les cellules ciliées sensorielles de l'oreille interne qui sont touchées : le cerveau reçoit moins d'informations et son activité diminue ; les neurones ne sont plus stimulés parla réception des informations ; il est donc indispensable d'appareiller à un moment où les structures nerveuses sont encore en fonction et peuvent encore traiter le message de l'oreille interne.

  • Comment déceler une perte d'audition ?

Le premier signe est la difficulté à repérer l'origine d'un son, qui contribue habituellement à s'orienter dans l'espace.

Le deuxième signe est la difficulté de compréhension des conversations entre plusieurs personnes.

Mais une cause facile à traiter, est à éliminer prioritairement : il s'agit du simple bouchon de cérumen.

  • Quand faut-il s'appareiller ?

A partir de 30 décibels de perte d'audition et il faut porter une prothèse à chaque oreille car le vieillissement est bilatéral : le traitement des informations croisées (stéréophonie) permet la compréhension.

  • Quelques conseils

Les traumatismes sonores sont toxiques pour les cellules ciliées de la cochlée : un bruit de 90 décibels est très traumatisant d'autant plus quand le son survient brutalement, car le réflexe de protection du nerf auditif (stapedien) n'a alors pas le temps de se déclencher.

Ainsi, il est conseillé de se protéger les oreilles lors de toute activité bruyante : ne pas hésiter à utiliser un casque ou des boules Quiès, et se ménager des pauses : les cellules ciliées ont besoin de repos dans un fond sonore minimum entre les expositions au bruit.