Bien manger

Bien manger

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

par le Dr Pierre Guillet

Notre nourriture a plus changé dans les cinquante dernières années qu'au cours des 50 derniers siècles.

Bien se nourrir est devenu très complexe. Le corps-machine suit ses lois, le corps-conscient propose une infinité de situations selon ses envies, pendant une durée de vie qui ne cesse de s'allonger.

Pour bien s'alimenter, il faut d'abord avoir de bonnes dents. Avec de bonnes dents, on mange mieux. Il faut manger des aliments qui se mastiquent et les mastiquer suffisamment

Même très âgés, nous sommes capables de digérer une très grande variété d'aliments ; nos intestins possèdent le matériel nécessaire à leur transformation. Ce matériel est fabriqué au fur et à mesure des besoins grâce à une information donnée à partir du repas, qui est le premier temps de la digestion : saliver aux odeurs des aliments, les voir, les sentir, les goûter, les mastiquer, sont autant d'étapes indispensables à notre corps pour analyser les constituants du repas.

Toutes ces informations transmises au cerveau sont ensuite "téléphonées" aux différentes parties de l'intestin.

Si la mastication et la déglutition sont trop rapides, la transmission d'information ne se fera pas ; la digestion va favoriser les aliments les plus faciles à digérer, les sucres. En revanche avec un repas pris lentement, la quantité des aliments a le temps d'être comptabilisée et, passé un certain seuil, le cerveau envoie un message de satiété.

En mangeant trop vite, on peut arriver à mettre "clandestinement" deux à trois mille calories dans son estomac sans en avoir informé le cerveau ; on garde l'impression de ne pas avoir assez mangé, alors qu'on a dépassé la valeur calorique d'un repas. Ce "trop" de calories ainsi englouti ne va pas trouver sa place dans l'activité de notre corps et va presque toujours être transformé en graisse.

Manger vite fait grossir, manger lentement est le moyen le plus simple de conserver un poids harmonieux ou de perdre une réserve inutile de graisse.

Avec l'âge, on perd de la masse musculaire et, si l'on garde le même poids, c'est au profit de la graisse de réserve. Alors, que faire pour maigrir ?

Peut-on maigrir sans risque à tout âge ? La réponse est oui, car :

  • manger lentement permet, comme on vient de le voir, de mieux adapter son alimentation à ses besoins ;
  • manger surtout le matin et à midi et peu le soir, apporte l'énergie au moment où l'on en a besoin.