Journal N° 32 - 4e trimestre 2014

Journal N° 32 - 4e trimestre 2014

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Editorial

Agora G13 MDA 13è

Notre Agora vient de se tenir à la Maison des Associations du 13e arrondissement.

Nous avons présenté devant une salle pleine :

- les nouveaux ateliers mis en place depuis la rentrée (dessin, visites de Paris, Anglais pour débutants, utilisation des smartphones et tablettes).
- deux activités (aide à la rédaction des directives anticipées, et l’École des grands-parents).

Nous avons aussi parlé de la vitalité des ateliers existants - dont beaucoup sont complets - et des ateliers Santé qui se développent, et avons ainsi pu mesurer la bonne santé de notre association.

Début 2014 nous étions six cents adhérents(es) et depuis septembre nous comptons quatre-vingt-dix nouvelles inscriptions. Ces nouveaux retraités arrivent dans un contexte différent de celui de la création de l’association. La crise est passée par là. Les plans d’austérité se sont mis en place, apportant leur lot de modifications mais aussi de contraintes souvent financières.

Les gouvernements - y compris le gouvernement français - courent après une croissance qui sans doute, aux dires des experts, ne reviendra pas, et n’a pas apporté la prospérité à tous et à toutes. Nos systèmes de santé sont mis à mal, et nous sommes inquiets sur l’avenir de nos retraites.

Les choses évoluent. Internet prend de plus en plus de place dans notre vie, les progrès techniques et scientifiques évoluent vite, trop vite parfois, nous sommes amenés à vivre plus longtemps !
Nous sentons bien que nous sommes à l’aube d’une évolution profonde de notre société, que beaucoup d’entre nous ne verrons sans doute pas.
Notre devise est plus que jamais d’actualité « Bien vivre ensemble pour bien vieillir ».

Depuis quelques décennies les réflexions de Générations13 ont fait leur chemin, et nombre de structures tant associatives que publiques ont repris nos préconisations.
Nous avons remis en forme dans un document notre argumentaire sur nos objectifs et nos activités, document apprécié par tous.
Nous devons poursuivre notre réflexion sur nos besoins et nos souhaits de « bien vivre et bien vieillir », et réaffirmer avec force que la prévention n’est pas un coût.

Aujourd’hui - pour nous jeunes et vieux retraités - quel est le sens de l’utilité sociale et du besoin collectif ?
Vieillir, est-ce un coût ou au contraire un facteur créateur de richesses pour tous ?

Qu’entendons-nous faire de notre retraite ?

Au moment où un certain nombre de personnes, de chercheurs, d’experts en tous genres, de politiques aussi, se posent les questions de retrouver le sens des politiques publiques, de mettre en place un nouvel indice de santé sociale, de trouver un indice phare d’espérance de vie en bonne santé, il nous semble opportun de participer à ce débat, d’apporter notre contribution, et ainsi de pérenniser et développer notre association.

Nous allons mettre en place un groupe qui va réfléchir et travailler sur ces questions et sur d’autres qui surgiront, n’en doutons pas, et vous ferons part de l’avancée de nos travaux.

 

Yvonne JOURD'HUI


 Téléchargez le journal N°32 !